Relaxation dynamique

Relaxer est un art, c’est un savoir-faire et non seulement le fait de rester inactif.
Talal Ghosn

Relaxation… relaxer…

Étymologie
1. Fin XIIe siècle « pardonner, remettre (les péchés) »
2. 1338 « libérer, acquitter » – 1466 « remettre en liberté »
3. 1555 médecine. « faire se relâcher, décontracter »
Emprunté au latin relaxare « desserrer, relâcher »

Le relâchement, socialement a mauvaise presse… c’est très proche de l’idée de fainéantise, d’absence de volonté…
L’idée même de repos est acceptable tant qu’il reste confiné aux espaces du sommeil et des « pauses repas ».

Autrement dit, il existe un préjugé au sujet de la relaxation. Voilà ce que je me propose de défaire dans cet article.


L’énergie n’est pas inépuisable

C’est pourquoi il est essentiel de pouvoir économiser et/ou récupérer l’énergie dépensée. Et de l’énergie nous en dépensons en permanence, même en dormant. Parce que le vivant est toujours en mouvement.

J’entends parfois cette phrase : « je me sens fatigué(e) pourtant, dans mon travail, je suis assis(e) toute la journée… » *

C’est une idée assez répandue : réfléchir, penser ne consomme rien… Être assis c’est déjà du repos, etc…
C’est évidemment complètement erroné. Et pour moi, cela montre combien est pauvre notre savoir sur le fonctionnement de notre corps (par corps j’entends notre corps élargi (soi, conscient et inconscient).

L’énergie se dépense qu’on soit assis, debout, couché

qu’on dorme ou qu’on soit éveillé(e)

Le saviez-vous ?
Lors du sommeil paradoxal, les fréquences mesurées de l’activité cérébrale sont très proches de celles de l’éveil conscient.


Alors, se relaxer c’est ne rien faire ?

Le « rien-faire » n’existe pas. Nulle part et à aucun moment. C’est le premier pas de l’apprentissage de la relaxation.

Vous ne me croyez pas ? Alors fermez les yeux quelques instants et concentrez-vous sur votre respiration.

Mouvement, rythme, son… même si votre posture est immobile, vous sentez qu’à l’intérieur ça bouge. Et bien voilà. Vous vous êtes concentré(e) et vous avez perçu, ressenti quelque chose de votre corps qu’habituellement vous ignorez.

La respiration est la clé et plus précisément, l’observation des mouvements qu’elle met en oeuvre pour exister et les ressentis corporels qui en découlent.
Tout comme les vagues de l’océan, la respiration est un mouvement à deux phases, répétées inlassablement, un
mouvement régulier, mais pas identique.

Notre respiration traduit nos émotions, nos états physiques,
elle se déplace en fonction de nos besoins.


La relaxation c’est la conscience du corps vivant qui respire.
Les effets qui en découlent sont énergétiques ou apaisants,
selon les besoins et les techniques employées.


La relaxation dynamique

utilise le mouvement synchronisé à la respiration. Ce n’est donc pas le geste qui oriente et guide, mais l’amplitude respiratoire.

Simple ? Absolument pas.
Nos gestes sont issus de notre volonté et notre respiration est un « mouvement » inconscient.

La volonté et le « bien » faire n’entrent pas en ligne compte, il s’agit
d’expérimenter, observer, RESSENTIR.

La posture debout, ancrée – c’est à dire garantissant stabilité et équilibre – permet d’explorer à la fois :

  • La verticalité de notre être (confiance)
  • L’envergure de notre espace sphérique (capacité, créativité)

Les paupières closes permettent de mieux ressentir
le mouvement extérieur (geste) et
le mouvement intérieur (respiration).
L’harmonie des deux est une sensation intime de l’être,
quelque chose de fugitif qui se vit et ne s’explique pas,
et que le corps enregistre comme une référence.


Pour cette pratique que j’affectionne particulièrement, je m’inspire du QiGong, de la Sophrologie et de la relaxation dynamique issue de la Psychomotricité.

J’y ajoute, celles et ceux qui me connaissent le savent, un éloge de la lenteur. Parce qu’un geste rapide est un geste qui ne peut être observé, conscientisé.

Cette relaxation est à la fois apaisante et énergétique. Elle apporte ressourcement et confiance en soi. Le sourire d’une personne après une séance est aussi, pour moi, un témoignage d’une réalité de la relaxation vécue.


2 commentaires sur “Relaxation dynamique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.